Histoire de la Pizza Surgelée
Histoire de la Pizza Surgelée
Oct 22, 2020 0 commentaires

Il était une fois la Pizza Surgelée.

En attendant que ce soit le prochain titre du film de Morricone ou de Tarantino, c’est aujourd’hui le sujet de cette page retraçant la genèse de ce plat. Soit dit en passant concernant la génèse, la pizza mériterait de remplacer la pomme dans une prochaine mise à jour de la bible, ce serait plus parlant comme image de la tentation.

Mais ne remontons pas à Hérode pour rendre à césar, ce qui appartient aux américains.

Avant la naissance de la pizza, parlons de ses parents. Et comme tout succès, elle a de nombreux géniteurs, si Naples est bien sa mère. Elle a connu de nombreux amants avec qui, comme toute bonne pizza, elle a virevolté en l’air : Egyptiens, Grecs, Perses, Italiens….ont moulu des céréales mélangées à de la levure et ont cuit cette pâte sur des pierres chaudes.
Et au fil du temps, ils l’ont fourrée avec tout ce qui tombait sous la main : des figues, du miel, du fromage, du lard,…oignons, olives,…..

Mais l’officiel de la mère de la Pizza, sur le papier, c’est Christophe Colomb avec sa petite graine de tomate.

Car la tomate en arrivant en Europe, ce n’est pas la star que nous connaissons actuellement. On n’est pas chez les Kardashian. La tomate personne ne la touche, elle est vierge, pas comme une huile d’olive sur qui on se presse jusqu’à la dernière goute.

Non la tomate, c’est causette, et en plus, pas toute jeune. Cela fait des années qu’elle traine au fond du jardin chez les Thenardieri. On n’y touche pas, la tomate à cette époque, on l’imagine toxique en Europe

Ah Misère, Misère, la faim ou le génie culinaire d’un jeune Napolitaine, le pousse à croquer dans cette couguar, en la couchant sur sa pizza.

Et là instant magique, travelling sur la chapelle Sixtine, le doigt de l’homme finalement après des siècles d’approche immobile, rentre en contact avec la main divine (2001 odyssée de l’espace séquence d’amarrage du vaisseau spatiale a la station orbitale). La Pizza est née.

Après que notre jeune napolitain anonyme ait instagrammé sa découverte, un des ses followers, Raffaele Esposito, qui n’est pas encore le premier à avoir présenté la Pizza à la Reine Margherita, s’approprie cette découverte.

La suite on la connait, Raffaele customise la pizza avec les couleurs italiennes Tomate Basilic Mozza, la baptise du nom de la Reine Margherita. Mélange d’opportunisme, de flatterie pour le lancement du produit, mais cela fonctionne, le réseau social de la Reine adopte ce petit produit local.

Cela aura pu être un point final et la Pizza restée tranquillement en Italie. Mais l’histoire la rattrape et s’accélère, la pauvreté en Italie pousse les napolitains à immigrer aux états unis.

A suivre…….

Laisser une réponse

*
*Non publié
URL du site avec http://
*
*